FAQ .: Search .: Memberlist .: Usergroups .:  Register .:  Profile .: Log in to check your private messages .: Log in 
Commando ALCAZAR

 
Post new topic   Reply to topic    Commandos et Parachutistes Forum Index » A.F.N de 1954 à 1962. » A.F.N de 54/62. » Algérie » Les Commandos en Algerie.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
LEVY-VALENSI andré
Membres actifs
Membres actifs


Offline

Joined: 07 Jan 2010
Posts: 1,082
Localisation: Gard
Masculin Poissons (20fev-20mar)
N° de brevet:: 200.331

PostPosted: Thu 8 Apr 2010, 15:16    Post subject: Commando ALCAZAR Reply with quote
Ce commando comportait quelques anciens paras, et son rattachement aux REP d'une part, et sa courte histoire inattendue d'autre part, font qu'il appartient désormais à l'Histoire. Enfin c'est un petit coup de chapeau aux gars des "barricades" que j'ai connus...

     La semaine des barricades à ALGER qui a suivi la fusillade du 24 janvier 1960, est un fait historique qui ne s'était plus vu depuis la "Commune de PARIS". En effet cette fois encore, la population d'une grande ville s'opposait à un Gouvernement de capitulation. Mais le 1er février 1960 à midi, les derniers insurgés quittent en armes les deux réduits retranchés des "barricades" et des "facultés" d'ALGER. Drapeau en tête. Ils sont embarqués à bord de GMC militaires qui les emmènent au camp de ZERALDA, base arrière du 1er REP.
     Cette sortie sans effusion de sang est dûe au colonel DUFOUR, patron du 1er REP, favorable à l'insurrection, et qui a su plaider la cause des rebelles auprès des autorités politico-militaires, Paul DELOUVRIER et le général CHALLE. Bien que mis en demeure de donner l'assaut au camp retranché, il réussit à arracher un délai de 48 heures à ces mêmes autorités, sommées par DE GAULE d'en finir. Cela permet après négociation, samedi 30 janvier à 10 heures, à DUFOUR et au colonel BROIZAT, de convoquer Jo ORTIZ dans les locaux du journal Le Bled. ORTIZ et LAGAILLARDE devront se rendre aux autorités, quant à leurs hommes, ils ont le choix de s'engager dans une unité opérationnelle, ou sortir se rendre désarmés. Les autorités profiteront du fait pour effectuer 19 inculpations et arrestations...Le capitaine Marcel RONDA, des Unités Territoriales, rencontre alors le colonel GODDARD. Confirmation lui est donnée de l'évacuation des camps retranchés lundi matin 1er février à l'aube. Maître BIAGGI, avocat d'ORTIZ, conseille à son client de fuir. Il ne fait pas confiance au pouvoir, et les évènements lui donneront raison. Guy FORZY et Pierre LAGAILLARDE ramènent les couleurs rêglementairement et sortent en rangs derrière leur drapeau (qui est en fait celui de l'Amicale des Anciens du 3ème RPIMa).
     Arrivés à ZERALDA restent : SUSINI, PEREZ, JOURDES, FORZY, MENTZER, MERLOT, RONDA, etc...en ce qui concerne les "cadres". LAGAIILARDE est arrêté immédiatement et transféré à la prison de la Santé. Le commando compte 120 hommes, de tous âges, de toutes conditions et de toutes origines. Un détachement du 1er REP, commandé par le capitaine ESTOUP, les prend en charge et les transporte vers la base du 2ème REP. Sur le chemin, à TELERGMA, ils perçoivent matériel et armement, pour enfin arriver à CHEFKA le 4 février, cantonnement du REP. L'accueil du lieutenant-colonel DARMUZET, commandant en second et gaulliste, est froid. Le commando est expédié pour bivouaquer sous trois tentes, à quelques kilomètres parmi un détachement d'artilleurs. Il participera alors à quelques opérations, de jour comme de nuit, avec les compagnies du REP.
     Le 14 février, rentrant de permission, le colonel LEFORT arrive en hélicoptère pour les voir. Bien que sympathique, le patron du REP doit remettre PEREZ et SUSINI aux autorités d'ALGER, en vertu d'un mandat d'arrêt du Parquet. Deux jours après c'est au tour de RONDA mais son arrestation sera de courte durée. PEREZ et SUSINI se retrouvent à la Santé, mais RONDA réintègre le commando qui continue son activité opérationnelle.
     Le 4 mars, cet engagement contracté de façon particulière dans une Unité opérationnelle est suspendu. Retour à ALGER en camions, sans explications. Arrivés à BOUGIE, la PJ relève toutes les identités ! Ce qui laisse présager le pire...RONDA est arrêté de nouveau le 15 mars et rejoint ses compagnons à la Santé, les hommes "fichés" sont distribués dans différents lieux d'incarcération, qui ne manquent pas à cette époque, quant aux quelques autres, remis en liberté, ils rejoingnent l'OAS.



Author Message
Publicité




PostPosted: Thu 8 Apr 2010, 15:16    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Author Message
LEVY-VALENSI andré
Membres actifs
Membres actifs


Offline

Joined: 07 Jan 2010
Posts: 1,082
Localisation: Gard
Masculin Poissons (20fev-20mar)
N° de brevet:: 200.331

PostPosted: Thu 8 Apr 2010, 16:41    Post subject: Commando ALCAZAR Reply with quote




Author Message
laos
Membres actifs
Membres actifs


Offline

Joined: 30 Nov 2009
Posts: 411
Localisation: paris
Masculin
N° de brevet:: 502.451

PostPosted: Thu 8 Apr 2010, 17:19    Post subject: Commando ALCAZAR Reply with quote
Voilà une page d'histoire qu'il faut rappeler
Merci André

:az



Author Message
LEVY-VALENSI andré
Membres actifs
Membres actifs


Offline

Joined: 07 Jan 2010
Posts: 1,082
Localisation: Gard
Masculin Poissons (20fev-20mar)
N° de brevet:: 200.331

PostPosted: Thu 8 Apr 2010, 17:41    Post subject: Commando ALCAZAR Reply with quote
J'ai oublié de signaler que la photo du haut est de Guy FORZY, celle du bas, je ne me souviens plus...


Author Message
Contenu Sponsorisé




PostPosted: Today at 19:38    Post subject: Commando ALCAZAR

Post new topic   Reply to topic    Commandos et Parachutistes Forum Index » Les Commandos en Algerie.

Page 1 of 1
All times are GMT + 2 Hours

Display posts from previous:

  

Jump to:  

Portal | Index | Make forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group
Colosseum by Scott Stubblefield