FAQ .: Rechercher .: Membres .: Groupes .:  S’enregistrer .:  Profil .: Se connecter pour vérifier ses messages privés .: Connexion 
Le Maréchal Alphonse Juin.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Commandos et Parachutistes Index du Forum » Histoire de la La 1re Armée Française » Rhin et Danube. » Combattants de la 1ère Armée" Rhin & Danube".
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre Guilley
Modérateur
Modérateur


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 4 864
Localisation: Ville d'Avray
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
N° de brevet:: 202.539

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013, 21:38    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant


Alphonse Juin, né le 16 décembre 1888 à Bône (département de Constantine) et mort le 27 janvier 1967 à Paris (5e arrondissement),
est un maréchal de France.


Il fut l'un des grands chefs de l'armée de libération en 1943-1944 et il s'illustra surtout à la tête du Corps expéditionnaire français en Italie qui, le 13 mai 1944, remporta la victoire du Garigliano, ouvrant les portes de Rome aux Alliés qui piétinaient devant le monte Cassino.

Il est le seul général de la Seconde Guerre mondiale à avoir été élevé à la dignité de maréchal de France de son vivant, en 1952.

Alphonse Pierre Juin est né le 16 décembre 1888 à Sainte-Anne dans la commune de Bône (département de Constantine), chez son grand-père maternel Pascal Salini.
Issu d'une famille française modeste pied noir d'Algérie (fils et petit-fils de gendarme), fils de Victor Pierre Juin et de Précieuse Salini, il sort major de la promotion de Fez de Saint-Cyr en 1912, promotion dont faisait partie Charles de Gaulle. Juin sera d'ailleurs le seul personnage à tutoyer de Gaulle quand ce dernier aura atteint un rang de chef d'État.

Sous-lieutenant, Alphonse Juin est affecté au Protectorat français du Maroc où, jusqu'en 1914, il participe aux opérations de pacification.

Lors de la Première Guerre mondiale, le lieutenant Juin participe, avec les troupes marocaines, aux combats de la Marne, en septembre 1914.
Grièvement blessé en Champagne, en mars 1915, il perd définitivement l'usage de son bras droit. Il reste huit mois à l'hôpital, avant de retrouver le front. Nommé capitaine le 4 avril 1916, il combat ensuite au sein du 1er régiment de tirailleurs marocains.
En 1921, il obtient de si bons résultats à l'École de guerre qu'il est maintenu comme professeur stagiaire. Il sert ensuite de nouveau en Afrique du Nord sous les ordres du maréchal Lyautey.

Nommé général de brigade, en 1938, il reçoit à la mobilisation le commandement de la 15e division d’infanterie motorisée : couvrant la retraite sur Dunkerque, cette unité est encerclée dans la poche de Lille et combat avec le groupement du général Molinié jusqu'à l'épuisement de ses munitions. J
uin est fait prisonnier et interné à la forteresse de Königstein où il participe au groupe d'études consacré aux questions économiques et sociales.

_________________
Vaincre ou Mourir
Du Ciel au Combat
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php


Visiter le site web du posteur

Auteur Message
Publicité




MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013, 21:38    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Auteur Message
Jean-Pierre Guilley
Modérateur
Modérateur


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 4 864
Localisation: Ville d'Avray
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
N° de brevet:: 202.539

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013, 21:48    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant
Le 8 novembre 1942, l'ensemble des officiers de l'Armée d'Afrique sont surpris par le débarquement allié en Afrique du Nord, Alphonse Juin est tiraillé entre ses sentiments anti-allemands et son sens de la discipline vis-à-vis des autorités de Vichy. N'a-t-il pas également déclaré à Bridoux en juillet 1942, que ses troupes « feraient loyalement leur devoir contre tout agresseur, quel qu'il soit » ?
Par l'intermédiaire de son subordonné le commandant Dorange, Juin qui ne se doute pas qu'un débarquement américain est imminent, est entré en contact avec le consul américain d'Alger Robert Murphy pour demander comment, en cas d'agression allemande, les États-Unis réagiraient à une demande d'aide massive de la part de la France. À cette occasion, il avertit également Murphy qu'il donnerait l'ordre à ses troupes de résister si les États-Unis attaquaient en premier, sans provocation allemande.

Les premières nouvelles du débarquement atteignent Juin dans les premières heures du 8 novembre, peu après minuit, lorsque les hommes du général Mast, un de ses subordonnés impliqué dans les préparatifs de l'opération avec les Américains, prennent le contrôle des points forts de la ville. Sa résidence est encerclée par un groupe de jeunes lycéens commandés par l'aspirant de réserve Pauphilet, agissant avec un groupe de 400 résistants mal armés. (Voir l'article détaillé Opération Torch.)

Juin, destinataire d'une lettre de Roosevelt lui demandant d'accueillir les troupes alliées en amies, rejette cette demande présentée par le consul Murphy, et se retranche derrière l'autorité de l'amiral Darlan, ancien vice-président du Conseil resté commandant en chef des forces militaires et qui est présent à Alger. Libéré au matin par la garde mobile, il organise la reconquête de la ville contre les résistants, mais, convaincu que la partie est jouée, ne fait rien ou ne peut rien faire pour rejeter les Alliés.
À 17 h 30 , il signe avec l'accord de l'amiral Darlan, une suspension d'armes limitée à la place d'Alger, où l'on dénombre 13 morts français.

Juin et Darlan doivent décider quels ordres ils donnent aux troupes placées sous le commandement de Juin. Le même 8 novembre 1942, en effet, à Oran et au Maroc, les généraux Boisseau et Noguès, subordonnés de Juin, qui n'ont pas été neutralisés comme à Alger, accueillent les Alliés à coups de canon. Pour les observateurs américains, Juin semble désireux d'aider les Alliés, mais il est tenu d'obéir à son supérieur. Il ordonne aux forces françaises de maintenir « un contact élastique, sans agressivité ». Dans l'après-midi du 8 novembre, à 17 h 35 , Darlan décharge Juin de son autorité en dehors de la région d'Alger et charge Noguès de la défense du Maroc et le général Barré de la défense de la Tunisie. Juin rend compte à Paris qu'il « s'efforcera d'exécuter les ordres du maréchal, mais qu'étant entre les mains des Américains, il ne peut que laisser l'entière initiative aux commandants des théâtres est et ouest ».
Le 11 novembre, après avoir appris, vers midi, l'invasion de la zone libre par les Allemands, il fait savoir à ses subordonnés que « dès réception du présent message, la position de neutralité vis-à-vis de l'Axe cesse ».

La reprise des combats contre l'Allemagne.

Juin donne enfin, le 14 novembre, l'ordre à l'armée de Tunisie repliée sur la frontière algérienne, de faire face aux Allemands, mais son chef, le général Barré, attend jusqu'au 18 novembre pour reprendre le combat. L'armée de Tunisie renforcée par des éléments alliés allait alors se battre très courageusement, mais le coût humain des six mois de guerre nécessités ensuite pour reconquérir la Régence qui n'avait pas été défendue allait être très élevé.

Juin, sous l'autorité de Darlan, autoproclamé haut commissaire de France en Afrique, puis du général Giraud, se rallie enfin aux Anglo-Américains et reçoit le commandement des forces françaises engagées en Tunisie. Celles-ci, qui ne demandaient qu'à se battre, contribuent, au prix de lourdes pertes, à l'anéantissement des forces d'occupation de l'Axe et de l'Afrika Korps de Rommel.

En 1943, Juin est nommé par de Gaulle à la tête du corps expéditionnaire français en Italie, qui comprend quatre divisions (en tout 112 000 hommes).

En 1944, il fait adopter par les Alliés un plan de manœuvre audacieux. En effet, il brise la ligne Gustav en enveloppant le mont Cassin à l'assaut duquel se lancent notamment les tabors marocains du général Guillaume et le 4e régiment de tirailleurs tunisiens. La bataille de Monte-Cassino révèle le génie militaire du général Juin qui en lançant un assaut d'infanterie légère pour déborder la position allemande sur ses flancs remporte un succès total en prenant le belvédère, au contraire du général américain Clark qui, en tentant un assaut frontal d'infanterie lourde précédé d'un catastrophique bombardement du monastère, envoya à la mort sans aucune utilité près de 1 700 soldats.

Les suites de la bataille sont l'objet de polémiques, voir : « Bataille du mont Cassin - Crimes de guerre et polémique après la bataille » et « crimes de 1944 en Ciociarie ».

Après cette bataille, Juin repousse les Allemands de la tête de pont sur le Garigliano et descend dans la plaine avec ses troupes. Il prend une part active dans l'offensive sur Rome, bien que lui-même eût préféré une ultime bataille à l'Est pour anéantir les Allemands. Il libère les faubourgs Est de la Cité Éternelle et entre dans la capitale aux côtés de Clark.
Puis, Juin prend Sienne. En juillet, appelé à Alger comme chef d'État-Major de la Défense nationale, il transmet le commandement de ses troupes au général de Lattre, qui les conduira durant le débarquement de Provence.
En 1944-1947, en tant que chef d'État-Major, il est en communication avec de Gaulle et le SHAEF bien que Koenig soit le principal représentant français au SHAEF. Le 25 août 1944, il entre aux côtés du général de Gaulle dans Paris libéré.



Le général Juin décorant un soldat américain de la Croix de guerre (21 mars 1944).

_________________
Vaincre ou Mourir
Du Ciel au Combat
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php


Visiter le site web du posteur

Auteur Message
Jacques bindocci
Membres actifs
Membres actifs


Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2012
Messages: 2 964
Localisation: alpes maritimes
Masculin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq
N° de brevet:: 310048

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013, 22:00    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant
 bel hommage au marechal Alphonse JUIN  Jean-Pierre merci!! :ab
_________________
qui ose vaincra ! 9 RCP / BOMAP QUE ST MICHEL VEILLE ET PROTEGE CES PARACHUTISTES .CROIRE ET AGIR!!!!!



Auteur Message
Jean-Pierre Guilley
Modérateur
Modérateur


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 4 864
Localisation: Ville d'Avray
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
N° de brevet:: 202.539

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013, 22:53    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant



Le général Juin, commandant en chef du CEF (Corps Expéditionnaire Français) devant les lignes allemandes dans le massif du Belvédère lors de la campagne d'Italie.

Date : Janvier 1944

Lieu : Italie

_________________
Vaincre ou Mourir
Du Ciel au Combat
http://indochinefrancaise.xooit.com/portal.php


Visiter le site web du posteur

Auteur Message
Jean-Charles FOUQUET
Modérateur
Modérateur


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2009
Messages: 4 649
Localisation: PRADES
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
N° de brevet:: 215146

MessagePosté le: Ven 22 Nov 2013, 16:06    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant
Merci Jean-Pierre d'avoir rendu un si bel hommage au maréchal Juin, fils d'Algérie né d'une mère corse et d'un père vendéen, gendarme de son état. D'origine modeste, il est parvenu à l'un des grades les plus hauts de l'armée Française et a été élu à l'académie Française le 20 novembre 1952.
En 1955, il s'oppose à l'indépendance du Maroc, ainsi qu'à l'abandon en Algérie.
Comme pied-noir et comme soldat, il s'oppose à la politique d'autodétermination menée par de Gaulle, sans soutenir toutefois le putsch des généraux en 1961. Il fut écarté de ce fait de toute fonction à partir de 1962 ....
_________________
Le courage ne se contrefait pas, c’est une vertu qui échappe à l’hypocrisie.
Napoléon Bonaparte

Légionnaire un jour,Légionnaire toujours.



Auteur Message
jacky alaux
Membres actifs
Membres actifs


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 670
Localisation: canada
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle
N° de brevet:: 137282

MessagePosté le: Ven 22 Nov 2013, 16:45    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant
Merci, Jean-Pierre pour cette Hommage au Maréchal JUIN. :ab


Auteur Message
rousseau serge
Membres actifs
Membres actifs


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2013
Messages: 1 272
Localisation: Pas De Calais
Masculin Verseau (20jan-19fev) 牛 Buffle
N° de brevet:: 301785

MessagePosté le: Ven 22 Nov 2013, 17:31    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant
 
 Merci Jean-Pierre     des sujets toujours intéressant et très intructif
 
Hommage au Maréchal Juin..
 
amitiés serge
_________________
Etre et Durer 3eme RPIMA



Auteur Message
charly71
Membres actifs
Membres actifs


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 3 090
Localisation: Bourgogne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
N° de brevet:: 129.965

MessagePosté le: Sam 7 Déc 2013, 08:50    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin. Répondre en citant
après cette lecture, j'essaierai de ne plus le confondre avec le Maréchal Leclerc !
Merci Jean-Pierre
_________________
2ème RPC/RPIMA


MSN

Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:07    Sujet du message: Le Maréchal Alphonse Juin.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Commandos et Parachutistes Index du Forum » Combattants de la 1ère Armée" Rhin & Danube".

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Colosseum by Scott Stubblefield